Présentation de l'émission

Afin de pouvoir écouter les émissions en lignes, vous devez télécharger Flash

Phyto Bar : Collectivités locales et climat

Emission du 5 décembre 2009 / Catégories : Catastrophe, Energie, Monde, Politique

Description

A quelques jours de l’ouverture des négociations de Copenhague, Terre à Terre s’interroge sur le rôle des collectivités territoriales face au dérèglement climatique. Paradoxe ? En quoi des entités si restreintes pourraient-elles intervenir dans un problème si global ? Pourtant, depuis plusieurs années déjà, ce sont elles qui sont en pointe, tant dans les politiques de réduction des émissions de CO² que dans la mise en place de stratégies d’adaptation aux changements à venir.

Invités

  • Cyria Emelianoff, enseignante à l’université du Mans
  • Pierre Radanne, expert en politiques énergétiques face au changement climatique
  • Julien Desplat, de Météo France

Liens

Détails

officiel | téléchargement | transcription | commentaires | débat

 

Téléchargement

Audio

Téléchargez ou écoutez avec votre lecteur audio l'émission et le débat au format OGG ou MP3 :

Téléchargement en OGG
Ecoute en OGG
Téléchargement en MP3
Ecoute en MP3

Texte

Aucune transcription n'est disponible à ce jour.

 

Transcription

La transcription n'a pas encore été faite. Vous souhaitez participer à sa réalisation ?

 

Commentaires

Phyto Bar : Collectivités locales et climat - le 23/01/2010 à 19:01

Encore une fois, je trouve Pierre Radanne bien trop optimiste et naïf (l’est-il vraiment ?) si la possibilité des Etats à s’unir pour changer la situation du changement climatique.

Je ne partage pas non plus son point de vue que je juge paternaliste envers les pays du sud à qui il faudrait montrer la "bonne" voie. Si les pays du sud se tournent vers un développement économique intensif et capitaliste, c’est avant tout parce que les pays du nord les ont contraint à cette voie, à coup de concurrence (souvent faussée d’ailleurs), de financements de la Banque Mondiale pour une agriculture et industrie intensive, de soutien à des dirigeants allant également dans ce sens.... Beaucoup d’associations locales au sud luttent pour une économie relocalisée et à échelle humaine (ex : agriculture vivrière avec des espères moins productives mais adaptées au territoire) mais se heurtent à la pression de l’économie capitaliste des pays du Nord.

Avant d’aller prêcher la bonne parole aux pays du Sud, il me semble indispensable de changer nos pratiques au Nord et sortir de l’économie capitaliste et de laisser les populations des pays du Sud tranquilles et décider eux-mêmes de leur avenir !!

Quelques ouvrages auxquels je pense en écrivant ceci : H. Kempf, comment les riches détruisent la planète, S. Latouche, Survivre au développement, les publications de l’association Survie, ...

 

Poursuivez la discussion sur ce thème ailleurs


 

Terre à terre, les archives

Ce site "non-officiel" a pour but de permettre l'écoute en ligne des archives du magazine de l'environnement qui était diffusé sur France Culture et animé par Ruth Stegassy tous les samedis de 7h05 à 8h :
Terre à Terre

Interaction online

AddThis Atom Feed Button AddThis RSS Feed Button AddThis Podcast Button